Les débuts de Formula Growth

Formula Growth Limited («FG») est une firme indépendante spécialisée dans le conseil en investissement. Fondée en 1960 par John Dobson, FG est reconnue très tôt pour les performances notables de ses placements dans des titres de croissance. Ce succès est dès lors imputable à l’approche ascendante de placement sur laquelle repose la gestion du Fonds Formula Growth («FFG»). Ce fonds, le premier produit de la société, est composé uniquement de positions longues. À ses débuts, FG offre ses services de gestion aux particuliers fortunés. Elle s’engage aussi en février 1976, dans la gestion d’actifs pour les clients institutionnels. Pour cela, FG crée un second fonds, Formula Unit Trust, centré exclusivement sur les titres américains de croissance.

Une gamme de fonds étoffée

La volatilité des rendements et les limites inhérentes aux stratégies basées uniquement sur l’investissement dans des actions de croissance via des positions longues mènent à la création, en décembre 2002, du Fonds Hedge Formula Growth («FHFG»). FHFG consiste à investir dans des positions longues et à découvert sur le marché américain des actions. Cette nouvelle stratégie permet à FG d’accroître sa flexibilité et ses capacités de gestion de portefeuille par le renforcement de la gestion des risques, les opérations de vente à découvert et une exposition variable au marché. Dans la foulée du succès remporté par le FHFG, le Fonds Global Opportunities FG («FGOFG») voit le jour en janvier 2009.

Ce fonds repose sur l’investissement dans des actions à l’échelle globale via des positions longues et à découvert. Cette stratégie prend appui sur l’expérience inédite acquise par FG au fil des ans dans la gestion de positions longues et à découvert dans des titres de sociétés de croissance établies dans la région Asie-Pacifique ou positionnées pour tirer profit de l’essor de cette région. En 2011, FG travaille à l’élaboration et au développement de la plateforme Alpha. Elle lance donc le fonds FG Alpha. Composés de positions longues et à découvert, ce fonds d’action à stratégie directionnelle est conçus pour répondre aux besoins des investisseurs institutionnels qui souhaitent réduire la volatilité de leurs portefeuilles.

L’international dans le viseur

Présente à Montréal depuis 1960, FG dispose aujourd’hui de bureaux de recherche satellites à New York et Hong Kong. Ces établissements situés à l’international amplifient considérablement la portée de notre recherche sur les marchés mondiaux. En 2010, FG conclut un partenariat en services de consultation avec PhoenixInvest Group Ltd, une firme basée à Hong Kong et dirigée par James Soutar. Parmi les nombreux avantages qu’en retire notre service de recherche figure l’accès à un bureau local, à un réseau d’émetteurs (« sell-side ») et d’investisseurs (« buy-side ») professionnels dans la région de l’Asie-Pacifique.

John Dobson, MBA (1928 – 2013) – Fondateur de Formula Growth Limité

John Dobson nait à Montréal en 1928. Son père, banquier, devient Président de la Banque Royale du Canada après avoir en gravi tous les échelons hiérarchiques. De parents issus de Nouvelle-Écosse (son père était natif de Sydney et sa mère de Truro), John grandit à Montréal où il obtient en 1949 un Baccalauréat en commerce de l’Université McGill. En 1952, John obtient un MBA de l’Université Harvard.

Au cours de ses études en MBA à Havard, John a suivi le cours sur la gestion des petites entreprises. Cette exposition précoce au monde des affaires et son expérience en enseignement l’ont sensibilisé au rôle important des universités. En effet, il estime que leur participation est essentielle pour stimuler esprit d’entreprise et approche communautaire entrepreneuriale et ainsi favoriser le développement économique et la création d’emplois. À ses yeux, le modèle d’enseignement préconisé par Harvard, lequel regroupe aujourd’hui 22 enseignants en entrepreneuriat, gagnerait à se propager au Canada.

John-Dobson2En 1986, John crée la Fondation John Dobson en vue de « parfaire l’éducation du public à la libre entreprise et aux activités entrepreneuriales au Canada ». Cette fondation soutient une grande variété de communautés entrepreneuriales dans la réalisation de leur mandat, notamment l’Institut canadien de recherches avancées, la Fondation des services d’emploi pour les jeunes de Montréal (organisme qui chaque année vient en aide à plus de 2100 jeunes marginalisés) et jeunes entreprises.

John est le premier parrain de l’Association of Collegiate Entrepreneurs, un regroupement étudiant d’envergure nationale qui promeut la formation en entrepreneuriat. Il est également membre de 5 grands groupes de réflexion sur l’économie canadienne.

John a débuté sa carrière professionnelle chez Dominion Engineering. Il a par la suite travaillé pour la firme de placement montréalaise C. J. Hodgson. Ces expériences de travail ont éveillé chez John le désir de voler de ses propres ailes. En 1960, il fonde le Fonds Formula Growth, l’un des tout premiers fonds communs de placement au Canada et l’un des fonds les plus performants de l’histoire sur la scène canadienne.

À la fin des années 1950, John enseigne, avec des diplômés de l’Université Harvard et des chefs d’entreprise montréalais, la stratégie d’entreprise dans le cadre d’un programme d’enseignement parrainé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Par la suite, ce programme est intégré au cursus de l’Université McGill pour devenir l’Institut des cadres McGill.

En 1989, la Fondation John Dobson crée le Centre Dobson d’études sur l’entrepreneuriat de l’Université McGill. Ce centre d’enseignement demeure à ce jour l’activité maîtresse de la Fondation John Dobson. La Fondation crée par la suite le McGill Entrepreneurial Skill Development Program. Ce programme de développement des compétences en entrepreneuriat compte aujourd’hui 13 unités d’études réparties au sein de divers programmes universitaires — administration des affaires, MBA, génie et sciences.

La Fondation John Dobson contribue aujourd’hui au développement de l’entrepreneuriat dans 16 universités canadiennes. Au fil des ans, la Fondation a permis de perfectionner l’enseignement en entrepreneuriat offert dans ces institutions et de mettre en place des réseaux régionaux et nationaux regroupant des éducateurs spécialisés et des consultants auprès des petites entreprises. Tout ceci contribue à créer des synergies et suscite une coopération sans précédent.

En 1996, l’Université McGill décerne un Doctorat honorifique à John Dobson. En 2002, l’Université Concordia fait de même. En 1992, John reçoit le McGill University Management Achievement Award. Enfin, en 1997, il est décoré de l’Ordre du Canada.

Par ses compétences étendues en matière de gestion et son sens aigu des affaires, John a contribué, en tant que membre bénévole, au bon fonctionnement de nombreux organismes dont le Conseil d’administration de l’Institut Fraser, le Conseil consultatif international de la Faculté de gestion de l’Université McGill et le Comité de vérification et des finances de l’Université McGill. John a aussi œuvré en tant que conseiller du National Citizen’s Coalition.

En plus de son dévouement indéfectible pour la communauté, l’éducation et l’entrepreneuriat, John nourrit une grande passion pour le golf. Il a été membre et Directeur du Comité exécutif de l’Association de golf du Québec et de l’Association royale de golf du Canada. John a également été Directeur honoraire de l’Association des golfeurs professionnels du Québec. Au cours de sa vie, John a joué sur plus de 1000 parcours dans le monde.

Visitez cette page pour obtenir le livre  « Up and to the Right » par Craig Toomey (en Anglais)